19/1-16/2 (d.209-237) Malaysia & Singapore

MAP - Malaysia&Singapore_avecTransports.jpg

1 - drapeau France (for English please scroll down)

  • Jour 210 (mercredi 20/1)
    Kota Bahru
    -> Kuala Besut (🚲 64 km)

Nous avons traversé la partie à l’extrême Sud de la Thaïlande, une zone de forte tension avec des indépendantistes musulmans qui ont par le passé déjà commis des attaques, en particulier contre le train dans lequel nous voyageons.
Le gouvernement thaï fait monter des soldats en armes à bord des wagons, les gares sont protégées par d’autres soldats et des clôtures de fil barbelé.
Après 7h de voyage, nous arrivons avec plus d’une heure de retard au terminus de Sungai Kolok, juste avant la frontière. Il est 16h passées.
Nous passons la frontière où le douanier malais, voyant que nous voyageons ensemble, a la gentillesse de tamponner le passeport de Sanaz avec le même tampon que moi, à savoir 30 jours, au lieu des 15 auxquels elle a le droit en théorie. Un détail qui aura son importance dans le futur…
Nous roulons direction Kota Bahru, capitale de la province. Nous y arrivons peu après 20 heures et prenons une chambre d’hôtel, avec portraits de la famille royale bien affichés au mur de la réception.20160119_213642.jpg
Nous dînons dans un restaurant voisin où le patron accepte que nous payons en Bahts, n’ayant pas eu le temps de changer de l’argent. Pas d’alcool dans ce restaurant, le patron étant malais. Et cette province n’autorise à vendre (et à boire) de l’alcool qu’aux non-malais (minorités indiennes et chinoises).

  • Jour 209 (mardi 19/1)
    Sungai Kolok -> Kota Bahru (🚲 50 km)

Étape agréable d’abord sur les routes D133 puis D137 jusqu’à Beris Kubur Besar.
Puis sur la route D189 qui longe la côte jusqu’à Kuala Besut, port de pêche en face des 2 îles Perhentian, la grande et la petite.
20160120_180321.jpg

  • Jour 211 (jeudi 21/1)
    Kuala Besut -> Small Perhentian Island (boat 20 km)
    Jour de pause sur la petite île Perhentian

Nous décidons de nosu accorder un jour sans vélo et d’aller sur une des îles Perhentian. Malheureusement c’est une période de basse saison pour cause de mousson. Nous espérions faire de la plongée/snorkeling, cette île étant réputée pour ça. Mais un fort orage rend cette activité impossible.20160121_182431_Pano.jpg
Le trajet en bateau rapide (speedboat) fut une expérience assez étonnante avec maintes secousses lorsque le bateau rebondissait littéralement sur la mer!
Nous notons que l’électricité est restreinte. De 8h00 à 18h00 il n’y a a pas de courant dans les bungalows. Les générateurs ne tournent pas 24h/24!

  • Jour 212 (vendredi 22/1)
    Small Perhentian Island
    -> Kuala Besut (boat 24 km)

    Kuala Besut -> Merang (🚲 78 km)

Retour sur la péninsule, toujours en speedboat qui rebondit encore plus, ayant moins de passagers au retour!
Nous continuons à longer la côte sur les routes T3 puis T1, jusqu’à la prochaine ville côtière, Merang. Avant que la nuit tombe, après 78 km de vélo nous cherchons un hôtel. Nous en trouvons un, le Merang Suria Resort, qui nous accepte même si en théorie il est fermé. En effet le responsable nous explique que cette période est une période de formation du personnel, seuls résidents de l’hôtel. Nous ne devrions même pas avoir accès au buffet, mais il est sympa et nous autorise à nous servir. Heureusement car il n’y a aucun commerce à proximité… Avant de nous coucher, nous prenons soin de faire sortir un gecko trouvé dans notre chambre!

  • Jour 213 (samedi 23/1)
    Merang -> Kuala Terengganu (🚲 46 km)
    Kuala Terengganu
    -> Dungun (bus 80 km)

Baignade dans la piscine de l’hôtel avant de repartir à vélo jusqu’à Kuala Terengganu, capitale de la province de Terengganu!

20160123_154016.jpg
mosquée flottante de Kuala Terengganu

De là nous prenons un bus jusqu’à Dungun. Un bus avec des soutes trop petites pour nos vélos et rempli d’écoliers pour la plupart. Il est quasi plein et nous avons monté nos vélos à côté de nous, dans le couloir. Une vraie galère à chaque arrêt lorsque des écoliers descendent!

  • Jour 214 (dimanche 24/1)
    Dungun
    -> Kuantan (🚲 80 km)

    Kuantan -> Kuala Lumpur (bus 245 km)

  • Jours 215-235 (lundi 25/1 – dimanche 14/2)
    Jours de pause à Kuala Lumpur

Nous sommes bloqués en Malaisie faute de visa pour les prochain pays.
En effet, nous devrions décoller de Singapour vers l’Australie, les billets étant déjà achetés.
Nous choisissons de rester dans la capitale Kuala Lumpur, KL pour les intimes.

Nous allons rester 3 semaines au même endroit, dans une auberge de jeunesse gérée par un magasin de vélo spécialisé en cyclotourisme. C’est ainsi que nous pourrons rencontrer d’autres cyclistes. Par exemple Geert de Belgique, Mark qui voyage 2 ans de Eindhoven jusqu’à Adélaïde, Richard ou Peter d’Angleterre, Daniel de Pologne, Clément de France ou Mats de Suède!

IMG_0066.JPG
fellow cyclists : Peter, Richard, Geert and Daniel

La ville offre beaucoup à voir. Nous participons à une visite guidée de Kamphung Bahru, un quartier historique de la ville, allons visiter les grottes de Batu caves, haut lieu mondial de pèlerinage bouddhiste, le parc botanique et bien sûr nous participons à la visite des plus hautes tours jumelles au monde, les Petronas Towers, 452m depuis 1998!20160127_123023_pano
Nous écumons également les nombreux rooftops au sommet des nombreux gratte-ciels.

Cela faisait environ 8 mois que je ne m’étais plus trop coupé les cheveux. Et même presque… 15 ans (oui la dernière fois c’était aux Longchamps à Rennes!) que je n’étais plus allé chez un coiffeur!
Profitant donc de ce temps libre à KL, pour 10 Ringgit Malaisiens (2€) j’ai refranchi le seuil d’un coiffeur. Seydi, originaire de Mumbai m’a allégé. Petite particularité des coiffeurs locaux, on a droit à un massage assez énergique après la coupe!

12642821_10207361451089055_2595176089923557785_n 12651267_10207361451729071_8453472339731692476_n

  • Jours 235/236 (dimanche 14 & lundi 15/2)
    Bangsar -> Terminal de bus de KL (🚲 20 km)
    Terminal de bus de KL
    -> Johor Bahru (bus 332 km)
    Johor Bahru -> Singapour (🚲 47 km)

Les formalités de Sanaz s’arrangeant je quitte KL en bus de nuit pour sortir de Malaisie, l’avant veille du vol vers l’Australie, histoire de visiter un peu Singapour.
Je dors assez mal et à Johor Bahru je roule vers le gros poste frontière puis direction la centre-ville de Singapour. Pour cela je dois traverser l’île du Nord au Sud. Je me perds un peu en bifurquand vers une mauvaise direction et ça me rallonge mon trajet. Mais j’arrive à bon port, à l’hostel Tree in Lodge, avant 8h30. L’heure pour moi d’aller dormir un peu avant d’aller visiter dans l’après-midi.

  • Jour 237 (mardi 16/2)
    Jour de pause à Singapour (0 km)

 


GB

  • Day 209 (Tuesday 1.19)
    Sungai Kolok -> Kota Bahru (🚲 50 km)

  • Day 210 (Wednesday 1.20)
    Kota Bahru
    -> Kuala Besut (🚲 64 km)

  • Day 211 (Thursday 1. 21)
    Kuala Besut
    -> Small Perhentian Island (boat 20 km)

  • Day 212 (Friday 1.22)
    Small Perhentian Island
    -> Kuala Besut (boat 24 km)

    Kuala Besut -> Merang (🚲 78 km)

  • Day 213 (Saturday 1.23)
    Merang -> Kuala Terengganu (🚲 46 km)
    Kuala Terengganu
    -> Dungun (bus 80 km)

  • Day 214 (Sunday 1. 24)
    Dungun
    -> Kuantan (🚲 149 km)
    Kuantan -> Kuala Lumpur (bus 245 km)

  • Days 215-235 (Monday 1. 25 – Sunday 2.14)
    Days off in Kuala Lumpur

It has been about 8 months that I didn’t really get my hair cut. And almost… 15 years (yes, last time was in Rennes!) that I didn’t even go to a hairdresser!
So for 10 RM (2€) I crossed the door of a hairdresser again. Seydi, originally from Mumbai, India, has made me lighter.
The local particularity is that you get a quite energetic massage just after your haircut!

  • Days 235/236 (Sunday 14 & Monday 2.15)
    Bangsar -> Bus terminal of KL (🚲 20 km)
    Bus terminal of KL
    -> Johor Bahru (bus 332 km)
    Johor Bahru -> Singapour (🚲 47 km)

xxx

  • Day 237 (Tuesday 2.16)
    Day off in Singapore (0 km)

2 réflexions sur “19/1-16/2 (d.209-237) Malaysia & Singapore

  1. Bonjour Alexis,

    Je suis heureux de recevoir, à nouveau, de te nouvelles.
    Heureux surtout que ton périple se poursuive, et que tu puisses engranger de belles images en ta mémoire.
    Ces souvenirs t’accompagneront tout au long de ta vie!
    J’ai mis du temps, aussi, à te répondre.
    Et chaque message de ta part m’apporte du plaisir.
    La petite reine est vraiment une excellente compagne pour voir du pays.

    Amitiés, et encouragements pour la suite de ton fabuleux voyage.
    Claude Diringer.

    J'aime

    1. Merci bien.
      Le voyage se poursuit. Mais « bloqué » depuis maintenant plus de 2 semaines à Kuala Lumpur pour des formalités de visa un peu stressantes.
      On se rend compte de la chance qu’on a d’avoir un passeport français qui ouvre beaucoup de frontières bien facilement et gratuitement…
      Dommage que toutes ces administrations considèrent les gens comme des numéros ou des statistiques plutôt qu’au cas par cas en direct. :-/

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s