03/7-06/7 (d.9-12) Italia #2

Jour 09 (vendredi 03/07)
Piacenza –> Borgoforte (131 km)

Je pars le matin quand Virginie part au boulot.
Avant de sortir de la ville je passe à côté d’une fontaine, denrée rare en Italie par rpaport à la Suisse.
J’en profite pour faire rouler dedans et le rincer de toute la crasse accumulée en particulier la veille dans les petits chemins.
Je sors facilement de la ville en traversant une zone d’activité où je vois un décathlon. J’y fais une petit arrêt mais suis déçu de voir qu’ils sont eux aussi en rupture de stock de maillon rapide pour ma chaîne pour 10 pignons, comme dans tous les magasins que j’ai faits en France!

20150703_102350_HDR 20150703_104831_HDR
Je roule sur la SP 587 direction l’Est en traversant Cortemaggiore puis Busseto, jolie petite ville avec un château qui semble avoir été celui de Giuseppe Verdi j’y fais une pause déjeuner avec des produits achetés sur le marché.

20150703_123647_Pano 20150703_124605_HDR
Je continue sur des routes plus petites plus proches du fleuve et en prenant une photo des champs, une ambulance s’arrête à ma hauteur pour me demander si tout va bien. Je lui dis que oui et le chauffeur me dit que je ne devrais pas rester sur la route, que c’est du « suicide » ! Mais que je devrais aller sur l’itinéraire cyclable car c’est mieux, moins de trafic et plus agréable. Je suis ses conseils et en effet, la piste est de meilleure qualité que la veille, je resterai donc sur cette piste sur la rive droite jusqu’à avant Casalmaggiore où je traverse le fleuve pour rejoindre Mantova le plus directement possible (à vol d’oiseau).

20150703_172154_Pano

La route à travers les champs est tranquille mais après 90km dans la journée je suis fatigué par un vent de face sur une dizaine de kilomètres.

Voulant couper au plus court en traversant le fleuve Oglio après San Matteo delle Chiaviche direction Torre d’Oglio puis Cesole, je subis ma première « désillusion » du voyage. Les panneaux indiquaient que le pont était fermé mais je pensais qu’en tant que cycliste je pourrais malgré le tout le traverser. Impossible! En fait, il s’agit d’un pont en bois qui monte et descend avec le niveau de l’eau et les rampes de chaque côté ne suffisent pas avec le niveau très bas des cours d’eau en Juillet. Je vois quelqu’un à l’autre bout qui semble faire des tests mais rien à faire. Aucun bateau sur ma rive à qui demander de m’aider à traverser.
Pas de « Po »!

20150703_180407_HDR 20150703_181034_HDR 20150703_182541_Pano 20150703_183520_HDR
Je me résous donc à faire demi-tour et commencer un gros détour d’une vingtaine de kilomètres vers le Nord-Ouest jusqu’au premier pont. Dommage car l’itinéraire 2s était l’une des plus jolies pistes cyclables vues jusqu’ici en Italie. Ces kilomètres me paraissent bien longs et je suis soulagé au moment de voir ce pont, un pont en béton, une valeur sure!
Après 120km je commence un peu à fatiguer et il est déjà plus de 20h. Par endroits je vois des ragondins au bord des ruisseaux.
J’abandonne l’idée d’aller jusqu’à Mantova et cherche alors un endroit où passer la nuit en camping sauvage mais voudrais d’abord trouver de l’eau propre pour me doucher. Impossible d’en prendre dans le Po, trop bas et dont les rives sont bouchées par beaucoup de végétation et des ronces.
Au niveau de Borgoforte, après 130km déjà roulés, j’aperçois alors un joli corps de ferme qui semble abandonné et y cherche un robinet. C’est finalement l’agriculteur de la ferme voisine qui passe par là sur son tracteur qui me propose d’aller jusque chez lui pour remplir ma douche de camping. Il me confirme que je peux rester camper dans la ferme voisine.
Je me douche à côté d’un champ de maïs où des grenouilles (ou des crapeaux) font beaucoup de bruit. Des lapins passent aussi par là! Je me prépare du riz au réchaud puis m’endors. Pour gagner un peu de temps je dors sous un toit sans monter ma tente. Mais malgré m’être aspergé de répulsif (apparemment pas très efficace…) après avoir lutté contre les nombreux moustiques, réveillé en plein milieu de la nuit, je la monte et dors plus tranquillement dans la toile et la moustiquaire!

20150703_201127_HDR 20150703_204906_Pano 20150703_211549_HDR

Jour 10 (samedi 04/7)
Borgoforte –> Ferrara (111 km)

Cette journée de samedi est assez « ordinaire ». Je reste sur la rive gauche du Po (sinistra Po) pendant la quasi-totalité de la journée. Je ne croise pas beaucoup de gens sinon là où je m’arrête faire une pause déjeuner en terrasse opportunément ombragée.

20150704_074358_Pano 20150704_092441_Pano 20150704_121948_Pano 20150704_123345_HDR

Après 95km environ je quitte la piste pour traverser le fleuve direction le Sud. Je quitte alors le Po pour faire une dizaine de kilomètres jusqu’à Ferrara. Je ne connais rien de cette ville et je découvre avec surprise que son centre est classé au patrimoine mondial de l’Unesco et qu’elle a même reçu le label de ville cycliste! Ça ne saute pas vraiment aux yeux car les pistes cyclables sont seulement des bas-côtés sur l’itinéraire que j’emprunte…
Arrivé au centre-ville, je me renseigne sur les prix de quelques hôtels demande où se trouve le camping. En voulant y aller, je passe devant un B&B. Je rentre pour demander les prix par curiosité.
Laura la réceptionniste m’accueille avec le sourire et me fait visiter 2 chambres qui n’ont pas encore été préparées. La dernière chambre libre et préparée est en fait la suite, disponible au même prix! Je la prends donc, faisant un petit excès dans mon budget mais raisonnable après avoir passé la nuit précédente en camping sauvage et ayant trouvé un hôte à Venise pour les 2 suivantes.

20150704_175806_HDR 20150704_182059_Pano 20150704_232950_HDR 20150705_011108 20150705_012009_HDR
C’est samedi soir alors je sors en ville vers le Duomo. J’y trouve un bar sympa (2 gobbi = les 2 bossus) qui sert de la bière de Fribourg-en-Brisgau, la Ganter! La déco est inspirée en partie du vélo! Je discute avec les serveurs Luigi, Francesco et Francesco ainsi que quelques client(e)s jusqu’à la fermeture…

Jour 11 (dimanche 05/7)
Ferrara –> Venezia (133 km)

Je me réveille pour prendre le petit-déjeuner inclus dans le prix de la chambre, bed&breakfast oblige. Petit déjeuner copieux préparé par Alfonso le patron du B&B et père de Laura.
Je charge alors mon vélo et pars d’abord chercher de la colle dans un magasin ouvert le dimanche matin afin de réparer un peu mon casque. Ce petit détour me permet de passer à côté d’une place où a lieu un rassemblement de FIAT. Enorme surprise puisque je n’ai jamais vu autant de FIAT 500 ou autres modèles anciens d’un seul coup! C’est presque plus impressionnant que le musée national de l’automobile de Mulhouse!

20150705_113040_Pano 20150705_113100_HDR
Je quitte ensuite Ferrara par la même route que la veille jusqu’au Po. Sur les conseils reçus la veille par des cyclistes, je roule cette fois sur la rive droite (Destra Po) qui est effectivement quasi uniquement une piste cyclable et suis donc moins gêné par des voitures ou des camions qui me croisent. Après 15km je fais une pause pour préparer mon premier bidon. Un groupe de cyclistes du dimanche s’arrête alors à ma hauteur pour me demander si tout va bien. Je les rassure et en profite pour connaître le chemin le plus judicieux pour aller jusqu’à Venise et me faire confirmer que je peux rallier Venise par le littoral avec mon vélo sur les bateaux. Ils me souhaitent bon courage et m’annoncent 4h jusqu’à quitter le Po. En effet avec les pauses, ce sera à peu près la durée nécessaire.

20150705_121310_HDR 20150705_123400_Pano 20150705_143926_HDR
Ayant bien petit-déjeuné, je saute le repas du midi. Je m’arrête néanmoins dans quelques villages pour remplir mes bouteilles d’eau fraîche dans des bars et y acheter des glaces à l’eau bien fraîches et sucrées.
Comme les jours précédents la chaleur est forte et le compteur monte au-dessus de 40°C, et même jusqu’à 47°C !
Je choisis de ne pas aller jusqu’à Mésola et couper dès Ariano ne Polésine un peu avant pour retrouver la SP 309 au niveau de Tagio di Po. Petite émotion au moment de quitter le Po après 4 jours à le longer. Mon drapeau français ne le supporte pas très bien et décide d’y rester quelque part en chemin. Je ne ferai pas demi-tour pour tenter de le retrouver…
Je roule alors une bonne vingtaine de kilomètres direction le Nord et Chioggia qui est le port le plus au Sud de la lagune de Venise. J’y prends un bateau qui m’emmène pendant 20 minutes à mi-hauteur de la première île de Pellestrina. Je roule alors 8km jusqu’au deuxième port de San Pietro in Volta. J’arrive juste avant que le ferry ne parte en passant sous la barrière qui venait de s’abaisser, pour traverser en bateau (8 minutes) la deuxième passe dans la lagune au niveau de Malamocco. Dernière ligne droite sur l’île du Lido, plus connue des touristes. 11km à une allure très élevée de 26km/h. Ma moyenne du jour passe au-dessus des 20km/h! Belle performance après 130km dans la journée!

20150705_175248_HDR 20150705_190446_Pano 20150705_194829_Pano 20150705_200553_HDR 20150705_210403_HDR
Je veux alors prendre un bateau direct vers le quai non loin de là où habite mon hôte du jour.
Mais je n’ai pas le droit car les bateaux qui assurent la navette sont trop petits et trop remplis de touristes en ce début Juillet. Je dois alors prendre un plus gros jusqu’à la place Saint-Marc et traverser Venise « à pieds » avec mon vélo chargé. Chaque pont est un calvaire. Aucun n’est équipé de rampe pour les vélos, je dois alors porter les 17kg du vélo et les plus de 25kg de bagages marche après marche, c’est un vrai calvaire. J’arrive finalement assez épuisé et après 21h30 chez mon hôte que j’ai prévenu de mon retard. Il habite au… 3ème étage d’un magnifique palais vénitien, sans ascenseur. Il m’a attendu pour dîner, des pasta qui me font le plus grand bien!

20150705_211933_Pano 20150705_223400_HDR 20150706_011814_Pano

Jour 12 (lundi 06/7)
Jour de pause à Venezia (Venise)

Petit déjeuner en terrasse puis visite des îles de Murano (artisanat du verre) et Burano (petit village de pêcheurs) puis baignade à la plage (gratuite) sur la presqu’île de Cavallino. Temps magnifique!

20150706_091353_HDR 20150706_102345_HDR 20150706_115143_HDR 20150706_143202_Pano 20150706_155818_HDR 20150706_193713_HDR

11 réflexions sur “03/7-06/7 (d.9-12) Italia #2

      1. Eh ben mon salaud, t’as bien avancé depuis Strasbourg !!! Continue à envoyer des photos et des textes et bon courage !!!!
        A+
        La Grande

        J'aime

  1. comme quoi Venise c ‘est plutôt pour les gondoles et vaporetto , que pour les vélos…cqfd …
    je te souhaite un meilleur plan pour la sortie de la ville !

    J'aime

  2. tant pis pour ce drapeau … : de toute façon, l ‘ afficher dans certaines régions , comme le fin fond de la turquie ou de l’ iran , aurait pu être provoquant

    J'aime

  3. Les photos sont belles, nous sommes de tout cœur avec toi, les explications nous font voyager avec. Bon courage, et à la prochaine lecture
    Camille et Monique WECKO

    J'aime

  4. Je viens de lire tes pérégrinations italiennes : c’est assez conforme à l’idée que je me faisais de l’Italie 🙂 En tous les cas j’admire ta persévérance face aux imprévus.

    47 degrés c’est digne des températures de Dubaï : pas besoin d’aller aussi loin !!!

    Dommage pour le drapeau français : t’aurais du en prendre plusieurs !

    Bon courage pour la suite…

    J'aime

    1. Salut Eric, et merci pour tes encouragements.
      Tes désirs sont des ordres!
      J’ai mis à jour la page :
      https://1life2wheels.wordpress.com/itineraire-route
      avec le trajet réalisé jusqu’à présent. Malheureusement c’est assez fastidieux, je dois utiliser un petit logiciel (TYRE) car le « nouveau » Google Maps limite à 10 étapes les itinéraires.
      Si jamais quelqu’un connaît un meilleur moyen, je suis preneur.

      If anybody knows an easy way to trace a route (« new » Google Maps allows maximum 10 legs 😦 ) I’m interested.

      J'aime

  5. salut Alex
    un petit encouragement !! pourquoi un petit ? un grand encouragement des Villégiales de Nîmes
    je vois que tu progresses bien et merci pour ces belles photos
    amicalement . Gérard

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s